Emilie

Ma première séance de photo… C’est un peu l’histoire d’une rencontre.

Bob m’a expliqué son travail et m’a proposé une séance pour découvrir. Je n’étais pas prête. L’idée a fait son chemin pendant un peu plus d’un an. Pour moi, la photothérapie c’était surtout un atelier pour les patients psy à qui on proposait des photos comme support pour exprimer ce qu’ils ressentent.
Un jour j’ai demandé à Bob de faire une séance de photo autour d’un thème que nous avions évoqué. Nous avons discuté du projet, et je lui ai confié mes difficultés à me mettre en avant, à me mettre nue. Je lui ai dit que, depuis qu’on avait parlé de faire une séance 1 an auparavant, j’avais compris une chose : nous les femmes nous nous regardons comme une somme de détails et bloquons sur “nos complexes”, mais les hommes nous regardent en globalité et voient l’harmonie qui se dégage, et souvent ne voient même pas nos complexes! Je lui ai demandé de m’aider à me regarder comme les hommes nous regardent… Prendre ce recul là, me regarder dans la globalité.
Cette séance là a été une somme d’épreuves. La première étant de prendre la décision de la faire, la seconde de me mettre à nu: physiquement et psychologiquement. Bob a été extra pour m’accompagner. Il a commencé par me mettre à l’aise en m’expliquant le déroulement de la séance, en insistant sur le fait que rien n’était obligé, qu’on fonctionnait en fonction de ce que je voulais et pouvais faire à ce moment là. Grâce à sa pudeur, à sa douceur et son humour, j’ai presque oublié que j’étais nue. Grâce à son écoute, son regard, et la qualité de son travail j’ai pu me regarder, et me trouver belle. Je voyais toujours “mes complexes”, mais même s’ils étaient présents sur les photos, bob a su les rendre acceptable à mes yeux. C’est ça aussi la Photothérapie…
Aujourd’hui ? J’attends la seconde séance avec impatience !! Poursuivre ce travail, finir de me libérer… et m’amuser aussi un peu!

Laisser un commentaire

error: Oups. Click droit interdit sur ce site !!!